L'École Régionale des Beaux-Arts de Besançon est engagée depuis deux ans dans une réforme nationale qui lui permettra de délivrer des Masters, et ce à partir de 2012. C'est suite à cette homologation du Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, que j'ai décidé de mener mon projet de DNSEP sur l'objet même du diplôme, cette simple feuille de papier pourtant si importante dans un cursus d'étude. À partir d'une première phase de collection et de typologie de diplômes m'ayant permis d'étudier et de m'imprégner des valeurs et de l'histoire de ce document, j'ai ensuite poursuivi mon travail en imaginant une nouvelle version des diplômes délivrés au sein de mon école en m'intéressant notamment à l'identité graphique de ceux-ci, tout en tenant compte des nombreuses contraintes liées à ce type de document. J'ai dû pour se faire, lier ma démarche à d'autres exemples de supports existants comme celui du billet de banque qui m'a permis de développer certains systèmes de sécurisation, afin de lutter contre la falsification et la vente de faux diplômes, véritable menace sur internet qui touche désormais plusieurs universités françaises.